Le massage d’un point de vue quantique

Poser les mains – ressentir –
se familiariser avec la conscience – se relaxer :
tout un programme massant et détendant !

Nadia Poulain praticienne en massage energetique« Tu vois Emmanuelle, quand je mets ma crème le matin sur le visage, je prends le temps pour moi. Je vais me faire un petit massage qui va soulager les rides sur le front, va favoriser l’anti-relâchement. En me massant, je dis à toutes mes petites cellules qui sont des êtres vivants :  merci d’être là, merci d’éliminer, de vous renouveler, de contribuer à mon bien-être physique. Le massage commence là, en conscience. » Nadia Poulain co-fondatrice du centre de bien-être holistique Cœur à Corps, praticienne en massage et en soins énergétiques, a bien voulu nous raconter le massage à sa façon.

E.L. : C’est le mot « conscience » qui a fait que j’ai choisi de t’interviewer sur le sujet du massage. Tu vois, j’ai toujours eu la possibilité autour de moi de recevoir des massages. Une chose m’a empêché d’en profiter, il manquait une dimension dans ce qui était proposé. Alors, raconte moi, raconte aux créateurs du Spaquantique ce qu’il est bon et facile de faire au quotidien. Tout d’abord, comment es-tu arrivée au massage ?

N.P. : J’ai toujours aimé travailler avec mes mains, mon ressenti et être créative (je viens du monde de la publicité). Un jour sur un salon j’ai testé des massages. Un grand déclic s’est produit. J’ai compris, c’est ce que je veux faire. Ressentir avec mes mains a toujours été un fil conducteur. J’ai ensuite suivi une formation de base dans le massage pendant une année que j’ai complétée avec des formations techniques comme par exemple le massage Thaï, la lymphoénergie, la réflexologie plantaire etc. Je suis en formation permanente de toute façon. J’ai également développé des protocoles de massage pour des grandes marques de cosmétiques. Et aujourd’hui le centre dont j’ai été à l’initiative, propose différents types de massage avec un seul mot d’ordre, masser en conscience et apprendre aux clients à devenir responsables de leur bien-être.

E.L. : Le massage est-il alors aussi une thérapie quantique ?

N.P. : Il est certain que le massage s’inscrit dans une relation corps/esprit. La thérapie quantique est à priori une thérapie sur-mesure. Nous proposons aussi au centre une approche personnalisée du massage. Nous déterminons un profil énergétique de la personne qui vient nous voir et pouvons déterminer, quel type de massage lui convient, pour quelle partie du corps et avec quelles huiles essentielles, pour résumer en quelques mots notre façon de faire. Il s’agit de ressentir, transformer, voir la personne se libérer, le visage changé et le sourire. Bien évidemment, la personne massée doit aussi être ouverte, pour que quelque chose puisse se passer qui est au-delà de notre contrôle. Il y a une énergie présente, qui est là depuis la création du monde.

E.L. : Passons au côté pratique de la conscience. C’est encore une notion vague pour beaucoup de gens, puisque non matérielle. Que peut faire une personne dans son Spaquantique  pour sentir cette conscience?

N.P. : Et bien, prenons la jambe par exemple. Lorsqu’il y a de la cellulite, je peux masser la jambe en y mettant de l’énergie, de l’émotion et de la foi, qui vont agir sur les cellules. Je place les deux mains sur une cuisse. Je recouvre la cuisse. Je me demande est-ce confortable ? Est-ce que j’éprouve du bien-être ? Est-ce bof-bof ? Est-ce que ma peau est chaude ou froide ? Je ferme les yeux. Je peux glisser une main un peu plus bas. Qu’est-ce que je ressens ? Et là, est-ce que c’est mieux ? Je remonte la main, et à cet endroit, qu’est-ce que je sens ? Et maintenant si j’exerce une pression, c’est bien ou c’est moins bien ? Et si je mets un peu plus de pression à cet endroit ? Oui, j’apprécie, cela fait du bien. Par contre si j’appuie ici trop fort ? Non je n’aime pas du tout.

Je peux répéter ces gestes pendant une semaine par exemple, un massage sur les jambes pendant cinq minutes. Et je peux observer les résultats. Mon corps va beaucoup mieux. Il est important de faire l’expérience. Se fixer soi-même une durée.

E.L. : Et pour se détendre, que recommandes-tu de faire, facile et rapide ?

N.P. : Le soir, tout simplement se masser les pieds, lorsqu’on a choisi de se faire une soirée télé par exemple, tu dors mieux après. Ou bien tu te masses les mains pendant trente secondes.

E.L. : Est-ce que je dois me masser sur la peau nue ou bien sur le vêtement ?

N.P. : L’expérience est différente selon si la main est sur le corps nu ou habillé. Je dirai que tu dois choisir en fonction de ce qui est bien pour toi. Lorsque je masse sur un corps nu, j’utilise un lait pour le contact avec la texture de la peau. Dans un premier temps, il peut être préférable que la personne garde ses vêtements. Tout dépend de l’histoire personnelle et de son rapport au corps. L’essentiel est de le faire en conscience, être dans l’instant présent.

E.L. : C’est un beau programme ! Néanmoins, pour quelle raison aurais-je envie de me rendre dans un centre de massage ?

N.P. : Tout simplement, parce que lorsque tu te masses moi-même, le mental lâche moins facilement et tu sais où tu va mettre la main. Alors que lorsque tu es massée, tu peux t’abandonner complètement dans les mains du masseur. Tu te laisses surprendre. Le masseur peut aller plus en profondeur et des déblocages peuvent se produire. C’est aussi plus facile pour avoir le dos massé. Sinon, je dirai, c’est comme être capable de faire la cuisine chez soi, je prends tout en charge ou bien aller au restaurant, où je suis servie de A à Z et où on trouve tous les goûts.

E.L. : Et le massage en famille ?

N.P. : Oui, absolument. Retrouver le contact entre les membres, c’est essentiel.

E.L. :Tu aimes ce métier ?

N.P. : Oui, c’est le plaisir de faire plaisir à autrui et de faire du bien tout simplement.

Merci Nadia, les lecteurs peuvent aller consulter ton site : http://www.coeursacorps.com/

Vous avez la parole maintenant. Exprimez vos expériences ou vos interrogations dans le formulaire de commentaires ci-dessous. Nous ferons au mieux pour y répondre.

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

6 Responses to Le massage d’un point de vue quantique

  1. Jean-Charles says:

    Vraiment très intéressante cette interview de Nadia Poulain.
    Beaucoup de personnes ne se doutent pas à quel point les massages ont une véritable portées régénératrice.

    J’avais déjà eu un aperçu des troubles énergétiques dans l’ouvrage de Michel Odoule : « Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi… » où l’on apprend notamment à décoder le langage du corps.

    • Emmanuelle Labat says:

      Bonjour Jean-Charles,

      Et oui le massage est un soin quand il est donné par des praticiens qui ont fait leur chemin et respectent certains principes. Dès que tu ajoutes la conscience à une pratique, le résultat est complètement différent.

      Michel Odoule, je crois qu’il utilise le Shiatsu, si mes souvenirs sont bons.

      Bonne poursuite du décodage de ton corps

      Emmanuelle

  2. Philippe says:

    Très intéressant ton article Emmanuelle ! J’ai attendu l’âge de 40 ans pour recevoir mon premier massage (timidité ou pudeur mal placée, je ne sais pas) mais depuis je me suis rattrapé ! 😉
    L’aspect spirituel est très important comme il ressort de ton interview, il doit y avoir une mise en confiance et une offrande réciproque de celui(celle) qui donne et celui(celle) qui reçoit … et au final c’est tout le monde qui reçoit énormément !!!
    Bonne continuation !

    Philippe

    • Emmanuelle Labat says:

      Bonjour Philippe,

      Je comprends tout à fait ce qui t’est arrivé.
      J’ai eu le phénomène inverse, il manquait une dimension dans le monde du massage et autres formules de bien-être de ce type, donc je m’en suis écarté.
      Maintenant la nouvelle génération de praticiens arrive ….

      Bon week-end

      Emmanuelle

  3. Article vraiment passionnant!
    Le massage « en conscience » me fait penser à ce que j’appelle moi « massage intuitif ». Il manque souvent cette dimension dans les salons de beauté car la praticienne met en action un protocole et est rarement centrée sur le coeur.
    La personne qui reçoit, elle , vient en général avec des idées toutes faites et une demande précise. Les massages au chocolat par exemple répondent à une mode mais ne sont pas obligatoirement adaptés à la personne.
    Apprendre aux clients à être responsables de leur bien-être quel magnifique programme!

    • Emmanuelle Labat says:

      Bonjour Martine,

      Oui, tout le bien-être et la santé à l’heure actuelle sont basés sur l’application de protocoles. Ce qui n’est pas satisfaisant de mon point de vue.

      L’accent doit être mis sur la formation et le développement personnel des individus qui apportent ce type de service aux autres.

      J’ai exprimé quelques grandes lignes dans cet article publié récemment http://formationquantique.com/consultante-en-bien-etre/.

      Les choses vont évoluer……

      Merci de votre visite

      Emmanuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge