Cerveau gauche, je me débats versus Cerveau droit, je relaxe !

Quelques définitions

Qu’ils sont nombreux à souffrir dans leur cerveau gauche, ils raisonnent ! Et pourtant ce sont euxfontaine de la connaissance qui risquent d’apprécier le plus cet article. Les autres, ceux qui résonnent via leur cerveau droit se délecteront dans les autres articles du blog qui vibrent plus. Alors faites l’expérience jusqu’au bout, naviguez sur le blog et voyez dans quel cerveau vous vous sentez le mieux !!

Pour parler de choses “sérieuses” et tenter de définir des termes qui sont utilisés sur le blog,  j’ai préféré laisser la place à des experts dans la matière, reconnus dans le monde par leur énergie, leur œuvre et leurs écrits. Ces personnes publiques m’inspirent depuis quelques années et je vais partager leurs réflexions avec vous.

Vibration

Selon Lobsang Rampa, spécialiste de l’aura

“Tout est vibration, et même la matière, apparemment sans vie, vibre elle aussi ; elle ne pourrait exister s’il en était autrement. Vous ne pouvez percevoir le bruit d’un roc, mais il est quelque part des créatures qui le peuvent et qui, peut-être, lui donneront le nom de Pierre chantante. Toute vibration est vie, toute vie est vibration, et les humains ne perçoivent que le plus infime spectre de vibrations.”

“L’art ou toutes autres activités créatrices augmentent nos vibrations.Tout, individus et choses, se compose de vibrations. Il en existe de négatives de positives. Vous êtes sans doute nombreux à avoir joué avec un diapason. Si vous disposez de deux diapasons, tenez-en un en posant son extrémité sur la table, puis frappez sur le second pour le faire vibrer, en prenant soin de placer son extrémité sur une table assez loin du premier; le premier se mettra à vibrer par résonance. N’hésitez pas à faire cette expérience.
Quand nous recevons des vibrations agréables, elles nous aident à vibrer agréablement, c’est-à-dire qu’elles augmentent notre intensité de vibration et, partant, nous rendent plus heureux, plus réceptifs. Mais que quelque chose vienne abaisser nos vibrations, nous devenons immédiatement désagréables et maussades.”

Selon Deepak Chopra, spécialiste en médecine quantique

“Le quantum défini comme l’unité de base de la matière et de l’énergie, est de 10 000 000 à 100 000 000 de fois plus petit que le plus petit atome. A ce niveau, la matière et l’énergie deviennent interchangeables. Tous les quantas sont constitués de vibrations invisibles, sortes de “spectres” d’énergie qui attendent de prendre une forme physique. Le corps humain prend d’abord la forme de vibrations intenses mais invisibles, appelées fluctuations quantiques, avant de “précipiter” en impulsions d’énergie et en particules de matières.”

Energie

Selon François Trojani, auteur de l’ouvrage L’homme électromagnétique

“Il en va de même pour les ondes : elles ne se propagent pas dans le vide, car il n’y a pas en réalité de “vide”, mais un milieu rempli par toutes les ondes, toutes les informations et tous les genres et formes d’existences, une véritable mémoire universelle instantanément présente et, pour l’instant, partiellement accessible en tout lieu. Quelle que soit l’action engagée ou le mode de cette action, il y a toujours “correspondance” entre ce milieu diffus universel et le résultat obtenu. En faire abstraction, c’est tout simplement vouloir faire abstraction de l’espace.
Bien qu’avec le Big Bang et par commodité on ait fixé une origine à ce contenu, cela existe de toute éternité ; de toute éternité, l”énergie voyage à travers l’énergie. Nous verrons par la suite qu’un des meilleurs exemples existants de ces emboîtements est celui de l’eau, cet étrange polymère. L’eau, comme une “poupée gigogne”, est une eau, dans une eau, dans une autre eau, etc. Elle est le principal adaptogène de la vie aux conditions que nous connaissons sur cette planète et certainement, le passage obligé qu’emprunte une onde ou une énergie pour être reconnue par le vivant. (…) La matière, que nous constatons et éprouvons comme solide, n’existe pas seulement dans cet état. Elle est aussi constituée d’ondes “enroulées” sur elles-mêmes, d’énergies concentrées, à la fois vibrantes et “figées” à différents degrés.”

Selon Carolyne Miss, spécialiste en médecine énergétique

“Le champ énergétique humain : tout ce qui vit émet des pulsations énergétiques, et cette énergie contient de l’information. Que cette conception soit répandue chez les praticiens en médecine alternative ou complémentaire n’a rien de bien surprenant; ce qui est plus étonnant, c’est que même certains physiciens en mécanique quantique reconnaissent l’existence d’un champ électromagnétique produit à partir des processus biologiques du corps. Les scientifiques acceptent donc l’idée selon laquelle le corps humain génère de l’électricité puisque les tissus vivants produisent de l’énergie.

Le corps physique est enveloppé d’un champ énergétique aussi large que l’envergure des bras tendus et aussi long que tout le corps. Ce champ est un centre d’information et un système perceptuel d’une grande sensibilité. Il nous permet d’être en communication permanente avec tout ce qui nous entoure grâce à l’électricité qui s’en dégage; cette dernière transmet et reçoit des messages d’un corps physique à un autre.”

Quantique

Selon Amit Goswami, un expert en physique quantique (en anglais seulement)

“Qu’est-ce qu’un quantum ? L’étymologie du mot quantum vient du mot latin qui signifie quantité, mais  Max Planck le physicien, qui l’a introduit pour la première fois dans ses travaux en 1900, avait en tête une signification légèrement différente. Pour lui et la physique quantique, le mot quantum signifie une quantité discrète. Par exemple, un quantum de lumière, appelé photon, est un amas discret d’énergie qui ne peut pas être rompu.

Si ce concept n’est toujours pas clair, un exemple pris dans la vie de tous les jours peut vous aider. Un centime est une quantité discrète d’argent; la moitié d’un centime n’existe pas.

Les objets quantiques sont des vagues de possibilité. Lorsque nous ne regardons pas, ils se répandent comme des vagues d’eau après avoir jeté un caillou dans l’eau. Mais une vague quantique ne se répand pas dans un espace-temps, mais dans un cadre de possibilités, un cadre qu’Heisenberg appelait potentia, lorsque nous regardons, prenons une mesure, la vague de possibilités s’évanouit, ce qui s’était répandu auparavant (en termes de possibilités) se retrouve localisé en tant qu’évènement espace-temps.”

Selon Deepak Chopra,

“Un quantum est “l’unité indivisible selon laquelle des ondes peuvent être soit émises soit absorbées”, si l’on se réfère à la définition de l’éminent physicien britannique Stephen Hawking. Pour le profane le quantum est un élément de base. La lumière est faite de photons, l’électricité provient de la charge d’un électron, la gravité du graviton (c’est un quantum hypothétique qui n’a pas encore été trouvé dans la nature) et ainsi de suite pour toutes les formes d’énergie – chacune d’elle ayant pour base le quantum et ne pouvant être divisée en de plus petits éléments.”

ou bien autrement dit selon le même auteur

“La révolution quantique rendait inévitable un changement de notre vision du monde. La physique quantique montra que l’infinie variété des objets que nous voyons autour de nous – étoiles, galaxies, montagnes, arbres, papillons, ou amibes – est reliée à des champs quantiques infinis, éternels, illimités, comme un morceau de tissu dont les mailles seraient constituées par toute la création. Les objets qui sembles séparés et distincts de nous sont en fait tous cousus dans la trame de cette vaste étoffe. Les angles aigus d’un objet quel qu’il soit, comme par exemple une chaise ou une table, sont une illusion qui nous est imposée par les limites de notre vision. Si nous avions des yeux accordés au monde quantique, nous verrions ces angles s’effacer et finalement se dissoudre, pour céder la place à des champs quantiques illimités. La découverte de ce niveau quantique de la nature a débouché sur des applications concrètes : elle nous a fourni les rayons X, les transistors, les supraconducteurs et les lasers, tout cela restant inconcevable avant que la science n’explore plus profondément la texture de la création.”

Vous avez réussi à tout lire ? Votre cerveau gauche est bien nourri ? Vous pouvez continuer à le nourrir en vous procurant les livres sur les liens affiliés, si vous le souhaitez.
Voulez-vous ajouter quelque chose à ces définitions ? Vous pouvez; votre espace de commentaires se trouve tout de suite en-dessous.
Un dernier conseil, si vous voulez profiter de votre Spa quantique au maximum, laissez votre cerveau gauche à la porte d’entrée !
This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge